Communication

De wikilivois
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Quelques outils fondamentaux en situation de communication ...

  • Etre vigilant au choix des mots
  • Prendre en compte le cadre de référence (le mien et celui de l'autre)
  • Etre vigilant au niveau duquel se situe l'échange (PAE)
  • Etre congruent (importance de la gestuelle, de la proxémie, de la posture) = non verbal
  • Faire attention au ton employé, débit, volume, rythme, articulation = verbal
  • L'écoute Active (signes d'encouragement)


Les filtres

Qu'est-ce que la communication?

    • Dans un contexte,
  • Un émetteur
  • Un interlocuteur
  • Un canal
  • Un message

Toute situation de communication comprend des filtres:

  • des filtres culturels
  • des filtres personnels

La loi des 4x20

La première impression que nous donnons est primordiale. C'est ce qui décide l'autre à se dire j'aime / j'aime pas. Nous sommes jugés sur les 4 éléments suivants:

  • Les 20 premières secondes
  • Les 20 premiers pas
    • attention à la façon de dire Bonjour!!!
  • Les 20 premiers centimètres
    • ils correspondent à la bulle intime (0-60 cm)- cette bulle est réservée aux amis
    • il existe 3 autres bulles
      • la bulle de communication 60-150cm
      • la bulle de réunion
      • la bulle de grand auditoire (concert)
  • Les 20 premiers mots
    • Les premières paroles doivent être adaptées

VAKOG: Nous avons un mode de communication privilégié

  • Visuel (mode de la majorité des gens)
  • Auditif
  • Kinesthésique - besoin de vivre les choses sur le plan émotionnel
(ex pour l'achat d'une voiture: a besoin de rentrer dedans)
  • Olfactif
  • Gustatif

PAE: plusieurs niveaux de communication

  • PARENT: Ce que nous avons appris, ce que nous croyons, nos à priori ...
  • ADULTE: Notre analyse objective des faits
  • ENFANT: Nos émotions, nos sentiments, nos ressentis

Il faut s'adapter au mode en face:

  • E -> P
  • A -> A
  • P -> E

Il est aussi important de ne pas rester toujours dans le même mode de communication.

Les risques dans la communication:

  • Se tromper de niveau
  • Laisser ses sentiments et ses croyances polluer sa capacité de raisonnement

Les 5 vecteurs de la communication

  • L'émotion: c'est l'utilisation des sentiments dans le message (joie, tristesse, passion, empathie, compassion, plaisir, ...) - donner des exemples
  • Le contenu: c'est la structure, les informations et la valeur ajoutée du discours - structure, plan, méthodologie, adaptation, pédagogie, ...
  • La gestuelle: ce sont les actions corporelles qui accompagnent le discours - regard équilibre, mouvement, charisme, geste de main, hauteur de corps, ouverture, agressivité, déplacement...
  • La voix: ce sont les actions vocales qui portent le discours: timbre, hauteur, articulation, débit, rhytme, intonation
  • La personnalité: ce sont les points spécifiques sur lesquels nous nous appuyons pour renforcer le message - le style - énergie, joie de vivre, charisme, calme, sérénité, sécurité, humour ...

Parler en public - les présentations

La maîtrise du corps

Les composantes de la voix (DIVA)

  • Débit
  • Intonation
  • Volume
  • Articulation

Les gestes

« La gestuelle sort de l'inconscient »

  • Précis

avec 1 doigt

1,2,3 avec les doigts)

  • Globaux

cercle avec les bras

cercle les mains

  • Positifs

Vers le haut

  • Négatifs (destructif)

Vers le bas Latéral du centre vers l'extérieur

Le regard

  • en haut: on imagine, on se souvient
  • en bas à droite: l'émotion
  • en bas à gauche: la réflexion
  • droit dans le vide: appel à l'auditif

Choisir ses mots

Les pourquoi

  • Pourquoi
  • Qu'est-ce qui te fait dire ça?
  • Comment en-est tu arrivé à cette conclusion

Les questions ouvertes(CQQCOQP)

  • Comment
  • Quoi
  • Quand
  • Combien
  • Que/Qui
  • Pourquoi

Les questions fermées

  • Pour entendre oui (quelque chose qu'on ne veut pas entendre)
  • Commencent par un verbe

Des listes

Mots noirs - à éviter

    • Non
    • Pas de problème/souci
    • Quel est ton problème?
    • Pas difficile / pas long
    • Je ne peux pas
    • Je ne sais pas
    • Aucune idée
    • Ce n'est pas moi qui m'en occupe
    • Essaye toujours, on ne sait jamais
    • Essayer
    • Hélas / Malheureusement
    • Ce n'est pas possible
    • Je suis désolé
    • Ne t'inquiète pas
    • Ce n'est pas grave
  • Mots vagues - à éviter
    • Peut-être
    • Normalement
    • Eventuellement
    • Comme tu veux
    • Je crois / j'imagine / je suppose
    • A priori
    • J'essaye / je tente
    • Relativement
    • Je pense
    • C'est prévu
    • Plus ou moins
    • Il faut
  • Mots forts - à utiliser
    • Oui
    • D'accord
    • Tout à fait / absolument / Bien sûr
    • Bien / Très bien / parfait
    • Simple
    • Rapide
    • Je te conseille
    • Je m'en occupe personnellement
    • Immédiatement
    • Je comprends, simplement
    • Je t'écoute


La préparation

  • quel public?
  • à quel titre, interviens-je?
  • quel objectif?
  • quel message?
  • quel comportement?
  • s'entraîner
  • visualiser le déroulement précisément et de manière réaliste
  • veiller aux préparatifs (salle, documents, ...)

Travailler les ruptures

Nous ne sommes généralement pas attentifs plus de 20mn

Afin de donner de la vie à une présentation, on peut:

  • jouer sur le volume
  • jouer sur l'humour
  • préparer des animations (vidéos, ...)
  • poser des questions rhétoriques

Il faut aussi :

  • faire particulièrement attention à l'accroche (contexte, droit au but, ...)
  • préparer la conclusion
  • répéter régulièrement le message à passer
  • sourire
  • être cohérent entre le message à passer et les vecteurs de communication utilisés.
  • Remplacer par des silences et gestes

Gérer le trac

  • Ne pas oublier respirer

Une bonne respiration - aussi pendant l'expression orale - délivre le corps de ses crispations et évite ainsi les blocages.

Développer son charisme

Management n°126 – Décembre 2005

Le charisme = capacité à emporter l'adhésion

Faire passer un message, cela se travaille autant que le message lui même.

L'étude du chercheur californien Albert Mehrabian réparti l'importance des éléments suivants pour rendre un discours impactant:

  • la gestuelle 56%
  • musique (intonation, voix, débit, silence, ...) 37%
  • sens des mots 7%

Ceux qui en imposent ont une gestuelle harmonieuse (se tenir droit, les pieds écartés et bien plantés dans le sol, les genoux et le ventre dans l'axe de la colonne vertébrale.

Jouez sur le regard et maîtrisez son corps

  • pour emporter son public, il faut balayer par étapes la salle du regard et s'attarder sur un visage.
  • en petit comité, regarder chacun tour à tour

Recourrez aux tournures qui suscitent l'adhésion

Utilisez le présent et le futur mais pas le conditionnel qui génère de l'incertitude

Haranguez, impliquez, félicitez : c'est en allant au contact des troupes que vous leur donnerez envie de vous suivre.

En vrac

Les gens préfèrent généralement les dictateurs aux ventres mous.

Exprimer son sentiment quand on est en situation de conflit

Pour être convainquant: débit faible, bon rythme

CRAS

  • Constat
  • Réflexion
  • Action
  • Soutien

Les émotions

Ce qui génère une émotion

  • Les valeurs: ce qui nous motive et détermine la direction que prend notre vie
  • Les croyance: Affirmations, opinions, règles que nous tenons pour vraies et auxquelles nous sommes fortement attachées
  • Les besoins psychologiques: besoin de structure, reconnaissance, stimulation (selon notre type de personnalité)

Quelques situations

Demander quelque chose à quelqu'un de son équipe

  • Donner le cadre (contexte + valoriser, objectif mesurable, préciser le timing + si tu as d'autres attentes)
  • Ensuite être à l'écoute (gestes, façon de parler -> rebondir)
  • Etre rassurant : « Je t'invite à le noter et on verra ça plus tard »
  • Cadrer: « revenons en à »

Mobiliser sur son projet d'équipe

voir le Brief

Aussi, faire attention à :

  • l'Ethos: être congruent, c'est à dire authentique, sincère
  • le Pathos: jouer sur l'émotion, parler de son ressenti, se montrer rationnel et factuel
  • le Logos: avoir un discours structuré

Copyright

© 2006-2012 Christophe de Livois

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale. Pour plus d'informations consulter le site de l'APRIL.