Les quatres styles de management

De wikilivois
Révision de 28 mai 2012 à 20:32 par Christophe (discussion | contributions) (1 version)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


Qu'est-ce que c'est?

C'est adapter son style d'intervention au niveau de maturité et la motivation du collaborateur (compétence/engagement) par rapport à la mission ou tâche considérée.

Un style mal adapté crée de la frustration et de la démobilisation!

Les quatre styles d'intervention du manager

Manager styles.png


En fonction du style adopté, choisir une posture plus ou moins hiérarchique et formelle avec l'équipe.


Style directif: commander et organiser

Très organisationnel, peu relationnel

  • Objectif: Défense des règles fondamentales
  • Contexte: quand le collaborateur est incompétent et résistant
  • Attitudes: être ferme, déterminé, organisé, clair, précis et surveiller de près les résultats
  • Avantages: Clarifie une situation rapidement, rappel la règle, conforte les indécis ou les collaborateurs peu expériemntés
  • Risques: Tarir l'initiative, développer l'attentisme, démobiliser les bonnes volontés

Style persuasif: Expliquer et convaincre

  • Objectif: faire adhérer, mobiliser
  • Contexte: Quand le collaborateur est incompétent et engagé
  • Attitudes: Mettre en valeur la mission et les membres de l'équipe, expliquer ses décisions, montrer comment faire, encourager les questions.
  • Avantages: permet de créer un groupe, de susciter l'intérêt et la motivation pour le projet
  • Risque: Freine l'autonomie et l'initiative

Style participatif: Associer et dialoguer

  • Objectif: associer, créer un esprit de partenariat
  • Contexte: quand le collaborateur est compétent et "résistant"
  • Attitudes: travailler sur un pied d'égalité, partager les décisions et les idées,faciliter une évolution positive, négocier, écouter
  • Avantages: Développe le sentiment d'appartenance, libère les énergies collectives
  • Risques: Le collaborateur en manque d'autonomie peut se sentir dépassé.

Déléguer et suivre

  • Objectif: Développer l'autonomie et responsabiliser
  • Contexte: Quand le collaborateur est compétent et engagé
  • Attitudes: Etre confiant, définir la mission, laisser l'initiative, valider les solutions proposées, aider ponctuellement, évaluer périodiquement
  • Avantages: libérer le manager sur d'autres tâches, accroît l'expérience du collaborateur, le valorise et le motive grâce à un large champs d'actions
  • Risques: Ignorer les difficultés réelles, risque d'échec.

Style délégatif: déléguer et suivre

Style de management et niveau d'autonomie du collaborateur

Manager styles autonomie.png

Adopter une démarche progressive: c'est pour assurer le développement continu de l'autonomie du collaborateur.

Dans un premier temps, un style directif puis persuasif, participatif et délégatif.

Copyright

© 2012 Christophe de Livois

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale. Pour plus d'informations consulter le site de l'APRIL.